Doctrine

L’Aumisme est la Religion Universelle qui unit tous les courants religieux de la Terre, dans l’Unité du son OM. C’est l’Idéal d’Unité, pour l’Evolution de l’Humanité et son maintien dans l’Age d’Or, âge de la paix et de la solidarité planétaire.

1. L’Aumisme, la Doctrine de l’Age d’Or

L’Aumisme vise à l’équilibre du corps et de l’esprit, à mieux se comprendre afin de mieux comprendre autrui, à prier pour l’évolution des êtres, à aider le genre humain à progresser dans la voie de la tolérance, de l’harmonie et de la paix.
L’Aumisme réconcilie science et religion avec des perspectives réalistes pour un avenir commun.
L’Aumisme apporte des solutions claires, pratiques, sur les problèmes de nos sociétés contemporaines, comme les relations de couple, l’éducation et l’avenir des jeunes.
Cette Doctrine nous propose de sortir de la crise morale et spirituelle actuelle en donnant un sens à l’existence et en aidant chacun à cheminer dans l’Amour.

Elle nous enseigne de nouvelles perspectives sur la mort, la réincarnation et la psychologie humaine.

Le Siège mondial de la religion aumiste se trouve en la Cité Sainte de Mandarom Shambhasalem fondée en 1969 dans le sud de la France par Sa Sainteté le Seigneur Hamsah Manarah. .
Au niveau international, l’Aumisme est structuré en église avec ses évêques, ses prêtres et prêtresses, ses fidèles. Les sacrements aumistes les accompagnent à différentes étapes de leur existence.

L’Aumisme réunit en son sein les perles spirituelles de l’Occident et de l’Orient mystiques. Cette philosophie unitiste ne demande pas à ses fidèles d’abandonner leur religion d’origine :

« C’est souvent grâce à l’étude des autres traditions qu’ils en arrivent à mieux connaître leur propre religion »

Sa Sainteté le Seigneur HAMSAH MANARAH (Je suis l’Avatar Lumineux de Synthèse, p.480)

« L’Aumisme est une religion active et dynamique, nous permettant par des moyens simples, concrets, accessibles à tous, de construire ensemble au-delà des races, des classes, des croyances, les nouvelles valeurs de notre humanité. »

Sa Sainteté le Seigneur HAMSAH MANARAH (Périple d’un yogi et initié d’occident, p.172)

2. L’Aumisme, dérivé du son primordial AUM

Le mot AUMISME est issu du son AUM, à l’origine de toutes les traditions religieuses de notre humanité (AUM, AMEN, AMIN) et conduit à l’Unité de l’Absolu, à la fusion en Dieu.
Le AUM cristallise la langue universelle, celle qui rapproche les âmes, et met en communion avec l’Esprit Divin ; celle dont parlent de nombreux Envoyés de Dieu, celle qui cristallise l’Age d’Or.
Le son AUM est le Verbe qui est à l’origine de tout ce qui naît, vit et meurt pour de nouveau renaître, vivre et mourir.

aumisme-doctrine-bougie-om

 

3. Etre aumiste

Être aumiste, c’est vivre sa foi, sans chercher à l’imposer aux autres.
Être aumiste, c’est prier pour tous, amis et ennemis, c’est être un serviteur désintéressé du monde et de l’Univers.
Être aumiste, c’est se purifier intérieurement tout en aidant à purifier l’astral et la matière des mondes habités et inhabités.
Être aumiste, c’est aider nos amies les entités des pierres, des plantes, des animaux et des éléments, à accéder aux mondes supérieurs de la grande échelle évolutive dont l’homme n’est qu’un maillon.
Être aumiste, c’est aider les âmes défuntes à mieux comprendre les réalités de l’autre monde, c’est aider les vivants qui le veulent à ne plus craindre la mort du corps, à comprendre le vrai but de l’existence qui est d’exprimer sa divinité.
Être aumiste, c’est développer le sentiment de l’Unité et de l’Universalité. C’est aimer fidèlement son pays sans oublier d’être un citoyen du monde et de l’Univers.
Être aumiste, c’est se détacher chaque jour des problèmes personnels pour participer au service silencieux du monde.

Sa Sainteté le Seigneur HAMSAH MANARAH (L’Aumisme, la Doctrine de l’Age d’Or, p.42)