Biographie

Le Seigneur Hamsah Manarah est le Fondateur du Monastère de Mandarom Shambhasalem, de l’Ordre des Chevaliers du Vajra Triomphant et de L’Aumisme, religion universelle de l’Unité des Visages de Dieu. Artisan infatigable de la Paix dans le monde, il a consacré toute sa vie et son travail spirituel à l’Unité entre les religions et entre les Peuples de la Terre.

Un saint homme en quête de Connaissance

Sa Sainteté le Seigneur Hamsah Manarah, est né dansune famille française et catholique. Tout en poursuivant une formation universitaire poussée dans les domaines du droit, de la philosophie, de l’économie et de la médecine, il consacre le reste de son temps à des recherches sur le Yoga, la naturopathie, la spiritualité et les sciences ésotériques.fondateur-biographie-shivanand

De l’Occident à l’Orient mystiques

Le Seigneur Hamsah Manarah est initié aux mystères de la Kabbale, de l’Alchimie, et connaît de l’intérieur de nombreux milieux « philosophiques » d’Occident (Franc-Maçonnerie, Rose-Croix, Loges Martinistes, Saint Graal) au sein desquels il assume d’importantes responsabilités.

En 1960, après des voyages en Terre Sainte et au Moyen Orient, Sa Sainteté séjourne longuement en Inde, notamment à Rishikesh dans l’ashram de Swami Sivananda Sarasvati. Celui-ci lui confère l’initiation de Sannyasin (« Renonçant consacré à Dieu ») et lui donne le nom de Swami Hamsananda Sarasvati (« Félicité dans l’Absolu »). Cette initiation le relie à la lignée spirituelle des Sarasvati, ordre d’ascètes constitué au 7ème siècle par Shankarâchârya.

Le Seigneur Hamsah Manarah reçoit également des initiations dans le Soufisme, le Jaïnisme, ainsi que dans certaines branches du Bouddhisme et de l’Hindouisme, de même que dans le Shingon japonais et des religions africaines.

Retour en France et retraite spirituelle

À son retour en France en 1962, le Seigneur Hamsah Manarah s’installe dans une grotte isolée du Vaucluse où il poursuit ses pratiques spirituelles de yogi, s’adonnant quotidiennement à des ascèses rigoureuses, à la méditation et au Hatha-Yoga. Les conditions extrêmes et le froid exceptionnel qui sévit pendant l’hiver de 1962-1963 ne feront que renforcer la détermination et le travail de prière de cet Homme de Dieu. Il met au point des techniques spirituelles permettant à ceux qui veulent fournir les efforts requis d’accéder à l’union avec le Divin. Il renoue ainsi avec la tradition des Pères chrétiens du désert ou des grands yogis tibétains.

fondateur-biographie-hamsah-manarahC’est au cours de cette période que le Seigneur Hamsah Manarah expérimente à diverses reprises la fusion mystique en Dieu (ou états supérieurs de Conscience appelés en Inde «Nirvikalpa Samadhi»).

La création du monastère de Mandarom Shambhasalem

Le Seigneur Hamsah Manarah renonce à sa vie d’ermite et accepte d’enseigner, de transmettre son expérience spirituelle aux visiteurs de plus en plus nombreux qui le sollicitent jusque dans sa grotte. Il instruit ses premiers disciples, crée les premiers centres de prière et de Yoga. Il commence aussi la rédaction de son œuvre écrite, fondement de la future religion de l’Aumisme. Ses premiers ouvrages, traitant des différents aspects du Yoga, seront réédités plusieurs fois. Il crée l’Ordre initiatique des Chevaliers du Lotus d’Or – désormais connu sous le nom de « Chevaliers du Vajra Triomphant » – dont la mission principale est le service spirituel de l’humanité, notamment grâce à la prière et à la conquête de la réalisation spirituelle.

En 1969, le Seigneur Hamsah Manarah fonde le monastère de Mandarom Shambhasalem dans les Alpes de Haute Provence, lieu saint et siège mondial de la religion aumiste. Ce monastère regroupe des temples de toutes les religions. Les fêtes religieuses qui y sont célébrées rassemblent chaque année plusieurs centaines de croyants, toutes religions confondues.

La Révélation au monde du Messie Cosmo-Planétaire

fondateur-biographie-hamsah-manarah-2Sa Sainteté se révèle à la Terre le 22 août 1990 en tant que Messie Cosmo-Planétaire et Avatar de Synthèse. Au-delà de la reconnaissance manifestée par les dignitaires de grandes religions ayant vu en lui un Être Réalisé, cette révélation couronne le travail de prière accompli par le Seigneur Hamsah Manarah. Elle concrétise aussi l’Unité des Visages de Dieu et le message de fraternité, de respect et de tolérance entre les religions que le Seigneur Hamsah Manarah a toujours adressé à l’humanité. Dans l’Aumisme, la mission du Messie est de rétablir l’Unité des Visages de Dieu sur Terre et de donner aux humains les moyens de prendre en charge leur avenir pour un monde meilleur.

Dans les Textes sacrés de l’Inde, il est écrit :

« Quel que soit le Nom par lequel on Me nomme, Je demeure le même. »

Jésus dit:

« Il y a plusieurs demeures dans la Maison de mon Père. » (Jean 14-23)

Selon Gandhi :

« Celui qui est parvenu au cœur même de sa propre religion est aussi parvenu au cœur des autres religions. » (Lettres à l’Ashram)

La Lignée des Hiérokarantine

fondateur-biographie-livresAprès avoir écrit 22 livres saints accessibles à tous, patrimoine inestimable de l’Aumisme, clefs évolutives pour permettre au pèlerin d’accéder aux plus hauts niveaux de conscience, après avoir enseigné à des milliers d’humains la vérité de l’Unité des Visages de Dieu, après avoir transmis généreusement les fruits de ses recherches et son savoir à ses disciples, Sa Sainteté le Seigneur Hamsah Manarah, 1er Hiérokarantine, a quitté ce monde le 19 mars 1998.

Comme pour les bouddhistes de l’Ecole Karma Kagyu à l’égard de sa Sainteté le Karmapa, les aumistes attendent le prochain Hiérokarantine qui sera le 2nd de la Lignée initiatique des Incarnations divines pour leur religion.